Services à la personne : remise en cause des aides pour l’emploi

Accueil > Actualités juridiques > Services à la personne : remise en cause des aides pour l’emploi

mercredi 8 septembre 2010

Interview du Ministre François Baroin, Les Echos, 6 juillet 2010

Dans une interview donnée au journal Les Échos le 6 juillet 2010, François Baroin, Ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’État a parlé de la préparation du budget 2011 qui allait se tenir à l’Assemblée. Cette interview a aussi été l’occasion pour le Ministre de rappeler l’objectif du gouvernement de ramener le déficit public de 8 % du PIB cette année à 6 % l’an prochain.

Cet objectif s’inscrit dans la droite ligne de la révision générale des politiques publiques (RGPP) impulsé par le gouvernement en 2007 La RGPP consiste en un paquet de réformes permettant de réduire les dépenses de l’État dans tout ses domaines d’interventions.

Le Ministre a fait part lors de cette interview de la volonté du gouvernement de "supprimer l’abattement de 15 points sur les exonérations sociales, proposé aux ménages qui déclarent leur employé au salaire réel". Est prévu également la suppression de "l’exonération de cotisations patronales proposée jusqu’au niveau du SMIC aux associations et aux structures agrées. Elle s’appliquait, depuis 2006, aux rémunérations versées aux salariés assurant des services à la personne".

De même, le nombre d’emplois aidés va passer de 400.000 à 340.000 l’an prochain. Les réductions des taux de subvention de l’État sont annoncées de manière progressive et "la part du salaire payée par l’État [sur les contrats aidés] sera ramenée de 90 % à 80 %.

Ces mesures rigoureuses sont en cours de mise en place.

Connectez-vous :