Question - réponse sur l’hébergement des personnes sans abri

Accueil > Actualités juridiques > Question - réponse sur l’hébergement des personnes sans abri

mardi 18 janvier 2011

Question écrite n° 16584 publiée dans le JO Sénat du 23/12/2010 - page 3295

Réponse du Secrétariat d’État chargé du logement publiée dans le JO Sénat du 30/12/2010 - page 3374

Le Secrétariat d’État chargé du logement a répondu le 30 décembre dernier à la question du sénateur ardéchois relative à l’hébergement des personnes sans abri.

Sa question, en date du 29 octobre 2009, concernait plus particulièrement les préoccupations exprimées par les associations de solidarité. En effet, elles déplorent la mauvaise mise en place du grand chantier national prioritaire 2008-2012 pour l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans abri. Le sénateur demande donc au Secrétariat d’État chargé du logement de lui indiquer les dispositions qu’il envisage de mettre en œuvre pour que les engagements du Gouvernement en matière d’hébergement des personnes sans abri soient tenus.

Le Secrétariat d’État au logement commence sa réponse en rappelant que ce grand chantier national vise à mettre en place un service public de l’hébergement et de l’accès au logement de ces publics particulièrement fragiles afin qu’ils bénéficient d’une prise en charge adaptée à leurs besoins.

Il indique que "pour l’année 2011, le budget consacré à la lutte contre l’exclusion augmentera de près de 8 % pour atteindre 1,187 M€ qui seront inscrits en loi de finances initiale.
Cette dotation doit mettre fin aux abondements en cours de gestion et donner de la visibilité dès le début d’année aux services de l’État et à l’ensemble du secteur associatif.
Les acteurs de la veille sociale, de l’hébergement, qu’il soit d’urgence ou d’insertion, et du logement adapté seront sécurisés dans leur financement. Dans ce cadre, des conventions pluriannuelles d’objectifs et de moyens pourront être conclues dès 2011 avec le secteur associatif avant d’être généralisées en 2012".

Connectez-vous :