Citoyenneté

Accueil > POLE FORMATION > Citoyenneté

Les ateliers "citoyenneté" ont pour objectif de transmettre au public les notions fondamentales relatives aux institutions nationales européennes et internationales, aux droits et devoirs civiques de chacun.

Ateliers ETAPS

Session du 22 décembre 2006

mercredi 3 janvier 2007, par B.a.balex

Depuis le mois de décembre 2006, B.A.BALEX anime des ateliers Citoyenneté pour le compte de l’association Transition (Marseille) et dans le cadre du programme ETAPS. A l’occasion de l’atelier du 22 décembre 2006, les stagiaires ont été invités à rédiger une déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen.

3 groupes ont été constitués. Les déclarations sont retranscrites dans leur intégralité. Les stagiaires formeront prochainement une assemblée parlementaire pour adopter une déclaration parmi les 3 propositions.

DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN

Article 1

Tous les hommes ont le droit d’aller au foot le dimanche matin

Article 2

Tous les quartiers ont le droit d’avoir un stade

Article 3

Tout le monde a le droit d’aller en boîte de nuit

Article 4

Toutes les femmes et les hommes ont le droit de s’habiller comme ils veulent

Article 5

Tout le monde a le droit d’avoir un travail

Article 6

Tout le monde a le droit d’avoir le même salaire que ce soit une femme ou un homme

Article 7

Chaque être humain a droit au logement même s’il n’a pas de papiers

Article 8

Droit pour les associations d’aider les jeunes des quartiers chauds

Article 9

Chaque être humain a le droit a la sécurité

Article 10

Chaque personne a droit aux mêmes droits de scolarité

Article 11

Diminuer le loyer et les impôts « trop chers »


Texte rédigé dans le cadre du programme ETAPS (programme porté par l’association Transition, Marseille) lors de la séance du vendredi 22 décembre 2006 par : Saindou AHMADI, Amina MOALI, Lamine REKKAT.




DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DE LA FEMME

Préambule

Les droits de l’Homme et de la Femme doivent être pareils.
Il n’y a pas de différence pour la couleur d’un homme et d’une femme. Nous sommes tous pareils.
Les hommes ont de la chance parce qu’ils peuvent souvent parler devant tout le monde sans hésitation alors que les femmes ont de la peur et de la timidité. Donc une femme qui doit parler devant tout le monde c’est une femme vraiment courageuse, sans timidité et sans peur.

Article 1

Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit

Article 2

Droit à la vie

Article 3

Droit à la liberté et à la sécurité

Article 4

Les femmes et les hommes sont égaux

Article 5

Droit de vote des étrangers

Article 6

Droit à l’égalité devant la loi

Article 7

Droit à un logement même si on a pas de boulot

Article 8

Droit d’accepter les gens comme ils sont

Article 9

Interdiction de s’acharner sur les pays les plus faibles

Article 10

Interdiction du racisme et de faire la différence entre les gens

Article 11

Droit de travail même pour les étrangers sans papiers

Article 12

Interdiction du mariage forcé

Article 13

Tous les citoyens ont le droit à un travail ou à un stage

Article 14

Droit de travailler sans diplôme pour diminuer le chômage

Article 16

Droit d’aider les jeunes et les familles en difficulté


Texte rédigé dans le cadre du programme ETAPS (programme porté par l’association Transition, Marseille) lors de la séance du vendredi 22 décembre 2006 par : Mahfoud ATTOU, Mounia BERCHICHE, Ammar BRINIS, Ralia DAOUD, Myada HAMIDIA.




DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DE LA FEMME

Article 1

Un travail pour les jeunes

Article 2

La solidarité avec les pauvres

Article 3

Construire un foyer pour les SDF

Article 4

Prévoir des aides pour les salariés

Article 5

Régulariser les sans papier

Article 6

Lutter contre la discrimination raciale

Article 7

Droit d’accès au logement

Article 8

Chaque être humain à le droit à la sécurité

Article 9

Accorder des appartements à tout le monde à Marseille


Texte rédigé dans le cadre du programme ETAPS (programme porté par l’association Transition, Marseille) lors de la séance du vendredi 22 décembre 2006 par : Naïma MADI, Bouabdellah MESSABIH, Sami YAHIAOUI.

Connectez-vous :